19 projets
Métrologie des angles (SIB58 Angles)

Ce projet vise à répondre aux besoins actuels et émergents dans le domaine des mesures d’angles (nouveaux codeurs angulaires plus précis, réalisation d’alignement d’équipements scientifiques dans les accélérateurs de particules, étalonnages in situ avec des incertitudes de plus en plus faibles, etc.).

Ingénierie des états quantiques pour les horloges optiques et les capteurs atomiques (QESOCAS)

La stabilité des horloges atomiques fonctionnant dans le domaine optique est actuellement limitée par deux facteurs qui sont le bruit de fréquence du laser utilisé pour sonder le système atomique et le bruit de projection quantique qui intervient lors de la détection de l'état de ce système. Ce projet européen QESOCAS porte sur l'exploitation de l'ingénierie quantique en métrologie pour améliorer les performances des horloges et des capteurs atomiques.

Métrologie pour les réseaux électriques intelligents (SmartGrid)

Les réseaux électriques d’approvisionnement actuels, centralisés et avec une part importante de centrales à combustible fossile, doivent migrer pour une intégration accrue de sources d’énergies renouvelables (EnR). Mais le caractère intermittent des EnR et le fait de ne pas pouvoir stocker l’énergie électrique imposent de recourir à une structure de gestion fiable du réseau électrique. Il doit devenir "intelligent et communicant" et l'on parle désormais de « smart grid ». Ce projet vise à mettre en place les moyens et méthodes de mesure sur ces réseaux dits intelligents.

Métrologie de l’apparence : caractérisation des matériaux par mesure de la BRDF (Bi-directional Reflectance Distribution Function)

Parmi les grandeurs clefs permettant de caractériser la façon dont on peut mesurer l’apparence de la surface des objets figure la répartition bidirectionnelle du coefficient de luminance (BRDF). L’objectif de ce projet était de construire et caractériser un dispositif spécifique original appelé gonioréflectomètre, qui permette de réaliser une mesure de BRDF traçable au SI.

Station autonome de mesures et d’intercomparaisons de références optiques de fréquences (SAMIROF)

Ce projet a pour but de mesurer de manière permanente des rapports de fréquence entre différents domaines du spectre électromagnétique, notamment entre le domaine miro-onde (réalisation de la seconde du SI) et le domaine optique (nouvelle génération d'horloges, candidates pour une base de nouvelle définition de la seconde). Il s'agit de mettre en place les moyens de comparaison des différentes horloges optiques du laboratoire, sans dégradation de stabilité ni d'exactitude, et d'assurer leur référencement aux étalons primaires par des liens optiques fibrés.

Caractérisation du radiomètre cryogénique à de nouvelles longueurs d’onde lasers

Comme la plupart des laboratoires nationaux de métrologie, le LCM utilise un radiomètre cryogénique comme référence nationale pour la mesure de flux énergétique et tous les autres bancs de références pour les mesures des grandeurs radiométriques et photométriques y sont raccordés. Ce projet visait à caractériser un nouvel instrument à toutes les longueurs d'onde d'utilisation pour le raccordements des mesures des rayonnements optiques.