Thèse soutenue en 2016 - Domaine Electricité-Magnétisme

Résumé de la Thèse

Le sujet de thèse s'inscrit dans le cadre du projet de détermination de la constante de von Klitzing RK débuté il y a quelques années au LNE et dont l'aboutissement est prévu pour 2020. À ce jour, la mesure la plus exacte de cette constante traçable au Système international d’unités (SI) est obtenue via le raccordement de l'ohm produit par l'effet Hall quantique au farad, matérialisé à l'aide d'un condensateur calculable dit de Thompson-Lampard. Afin d'améliorer sa précédente détermination (en 2000) obtenue avec une incertitude relative de 5×10-8, le LNE construit un nouvel étalon calculable de Thompson-Lampard et améliore l'exactitude de l'ensemble des dispositifs de mesure associés. L’objectif de ce vaste projet est de réduire l’incertitude globale sur la détermination de RK à une valeur proche de 10–8. Le travail de thèse porte sur la réalisation, la caractérisation et/ou l’automatisation de la chaîne de mesure associée à cette détermination.

Mots Clés

ponts de comparaison d'impédances coaxiaux, transformateurs étalons, métrologie, électricité, instrumentation