5 projets
Développement d'une horloge optique à atomes de mercure

La limite d’exactitude prévisible des fontaines atomiques autour de 10-16, l'avènement des peignes de fréquence optique ouvrant des perspectives considérables à la métrologie des fréquences optiques et le potentiel de surpasser très largement les fontaines atomiques "classiques" avec une nouvelle génération d’horloges dans le domaine optique ont conduit  le LNE-SYRTE à s'engager dans le développement d'une  horloge optique à atomes de mercure, avec l'objectif d'atteindre une exactitude de quelques 10-17, voire même de s'approcher de 10-18.

Vers la mise en pratique de la constante de Boltzmann : la température dans les échelles en basses températures

Ce projet vise à mettre en place les références nationales dans le domaine 0,65 K à 24 K, établir l’écart entre T90 et la température thermodynamique mesurée par thermométrie acoustique dans les gaz, entre 0,65 K et 273 K et établir et valider les budgets d’incertitudes sur la réalisation de l’Echelle internationale de température de 1990 (EIT-90) en dessous de 273 K.

Antenne gravitationnelle pour onde de matière sur la base de l’interférométrie laser (MIGA)

MIGA (Matter wave - laser based Interferometer Gravitation Antenna ou antenne MIGA) est une infrastructure en cours de construction pour l'observation du champ gravitationnel de la Terre par la mesure des déformations de l'espace-temps et de la gravitation. Cette infrastructure utilise une nouvelle approche pour la mesure de ces phénomènes (variation locale de la gravité, modification de l’espace-temps), sur la base de l’interférométrie atomique et les atomes froids.

Développement d'un cryostat entre 10 K et 100 K pour la caractérisation des photodiodes du futur dans le cadre du projet européen ChipS•CALe

Les mesures radiométriques, photométriques ainsi que les mesures spectrales avec la radiométrie à filtre sont de plus en plus utilisées dans les domaines de la surveillance du climat, du traitement médical, de l’industrie de la santé, de l’éclairage à économie d’énergie et bien d’autres applications. Dans tous ces domaines, la traçabilité au SI passe par la sensibilité spectrale des détecteurs.