126 projets
Vers un Centre européen de métrologie pour l'observation de la Terre et du climat (MetEOC)

Le projet européen, coordonné par le laboratoire britannique de métrologie (NPL), a pour objectif d’initier un centre européen virtuel d’observation du climat et de la Terre depuis l’espace, en rassemblant les spécialistes des mesures (capteurs et traçabilité) et ceux de la météorologie, afin de réaliser un laboratoire de mesure en orbite qui permettrait d’effectuer des mesures avec les mêmes incertitudes que celles obtenues en laboratoire.

Nouvelles grandeurs pour la métrologie de l’apparence (Projet européen BxDiff)

Ce projet rentre dans le champ de la spectrophotométrie et concerne les grandeurs en lien avec la mesure de l’apparence visuelle des matériaux. En particulier, les travaux concernent la mesure de la transmittance et de la diffusion de volume, ce qui permettra de caractériser la transparence et la translucidité des matériaux. Ces deux attributs qui ont une importance particulière dans la cosmétique, l’alimentaire, l’emballage et la synthèse d’image (notamment pour le rendu de la peau et de la pierre).

Métrologie pour l'administration des médicaments

La méconnaissance de l'exactitude du dosage de médicaments délivrés aux patients par perfusion, en particulier pour les médicaments dont le dosage nécessite de très faibles débits (médicaments toxiques à fortes doses par exemple) est la première cause d'accident induit par ce type de thérapie. Ce projet européen vise à permettre la traçabilité des mesures de volumes et débits dynamiques de médicaments liquides, grâce au développement de référence nationales étendues aux débits inférieurs à 100 nL/min (limite des références actuelles), pour des liquides Newtoniens et non-Newtoniens.

Approche métrologique de l’identification automatique mixte neutron/gamma à faible statistique

Le projet ANR Nantista (2014-2019) avait pour but de développer des architectures à base de réseaux de neurones artificiels pour l'identification de menaces radiologiques, dans le cadre de la surveillance aux frontières. La participation du LNE-LNHB à ce projet a conduit le laboratoire à une sensibilisation aux besoins métrologiques en termes d’algorithmes rapides et robustes pour l’identification automatique de radionucléides émetteurs gamma à faible statistique.

Nouveaux points fixes pour la mise-en-pratique du kelvin aux moyennes températures

Suite à la redéfinition du kelvin, la mise en pratique associée constitue une thématique qui nécessite des travaux importants dans les années à venir. Les cellules à points fixes auront encore un rôle fondamental. Ce projet vise à étudier et réaliser des nouvelles cellules pour accompagner la transition entre les échelles de température existantes et la possible nouvelle échelle qui va se définir dans le futur.