12 projets
Développement de méthodes de référence pour le dosage de biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer

En France, le nombre d’individus atteints par la maladie d’Alzheimer est estimé à 860 000, ce qui fait de cette affection un véritable enjeu de santé publique. Cette pathologie est cependant encore mal diagnostiquée, la maladie étant la plupart du temps réellement identifiée au stade de démence, parfois avancée. Cela retarde de façon préjudiciable la prise en charge médicale et médico-sociale des patients et la possibilité de pouvoir disposer d’un diagnostic précoce s’avère donc cruciale.

Vérification des doses délivrées et étalonnage des faisceaux de radiothérapie par modulation d’intensité volumique et de stéréotaxie au moyen de la dosimétrie par RPE/Alanine

Il s'agit de mettre au point un protocole d’étalonnage et de vérification des doses délivrées aux patients par des équipements de radiothérapie, tels que GammaKnife et Arcthérapie. Ceci permettra d'obtenir une meilleure incertitude des la dose délivrée, inférieure à 2 % (k=1) pour des doses comprises entre 2 et 50 Gy.

Amélioration de la fiabilité de l’analyse des marqueurs couramment utilisés en biologie clinique

L’ordonnance du 13 janvier 2010 relative à la biologie médicale rend obligatoire l’accréditation par le COFRAC de tous les laboratoires de biologie médicale (publics comme privés) selon la norme ISO EN 15189 et ce d’ici le 1er novembre 2016. Ce référentiel implique l’utilisation de procédures validées et dont les résultats doivent être raccordés à un étalon national par le biais d’une chaîne de traçabilité métrologique ininterrompue.

Traçabilité de l'éclairement UV au sol du rayonnement solaire (SolarUV)

Le projet européen, coordonné par le SFI-Davos (Suisse), a pour objectif le développement de méthodes de mesure de l’éclairement spectral solaire direct, diffus et global entre 290 nm et 400 nm avec une incertitude de 1 % à 2 % et de nouveaux instruments de mesure rapide de l’éclairement spectral (spectroradiomètres UV à TF) pour prendre en compte les variations rapides des conditions atmosphériques (durée de la mesure inférieure à 10 s et répétition inférieure à 1 min).

Pureté des composés organiques

Les Laboratoires Nationaux de Métrologie (LNM) développent les outils nécessaires à l’établissement de la traçabilité des mesures au Système International d’unités (SI) et à l’évaluation des incertitudes qui leur sont associées pour rendre possible in fine une comparaison des résultats analytiques dans le temps et l’espace. Certains de ces outils sont des étalons de haute pureté, utilisés pour l’étalonnage des instruments de mesure.